Le sport est un des symboles de la politique de la ville. Nombreux sont les champions toutes disciplines confondues, issus de nos quartiers.

Pourtant, les clubs sportifs sont parfois dans ces villes, dans un état d’abandon avancé souvent au bord de la rupture, et les entraineurs ou éducateurs souffrent d’un manque de reconnaissance et d’un véritable statut.

A la Goutte d’or, par exemple, Nacer entraîneur depuis plus de 15 ans, au SMIC donne son énergie pour que les 300 jeunes de son club soient suivis et accompagnés.

En dehors de la performance sportive qui elle est bien structurée et financée dans les fédérations avec des cadres techniques de haut niveau, des pôles France etc. la performance sociale éducative, elle, n’existe que par le militantisme et l’engagement formidable de cadres et de bénévoles pour la jeunesse.

Le sport dans ces quartiers est bien souvent une grande école, le club de foot de Sevran avec ses 1200 adhérents est la plus grosse association de la ville. Les jeunes viennent apprendre, jouer, développer leurs capacités sociales, mais aussi se fixer des objectifs, repousser leurs limites. Un club qui fonctionne est sans doute aussi important qu’un collège.

Le sport dans les quartiers doit demain porter une nouvelle et grande ambition pour la jeunesse. Les villes, premières partenaires des clubs sportifs, devront porter des politiques ambitieuses avec une performance sociale forte.

Lors des Etats Généraux de la Ville « Chapitre 3 : Sports dans les Quartiers » à Sevran, nous présenterons de grandes initiatives locales ayant fait leur preuve sur tout le territoire, portées par des élus, des associations et des villes.

Un plan d’action des quartiers français pour les JO sera également à l’ordre du jour.

Rendez-vous le 15 février à 9h00 à La Micro-Folie de Sevran !

 

Pour participer à notre évènement, inscrivez-vous ici : https://www.eventbrite.fr/e/billets-etats-generaux-de-la-ville-chapitre-3-sport-dans-les-quartiers-42426425581