Ikambere accueille depuis 1997 des femmes contaminées par le VIH, qui ont dû quitter leurs pays pour se soigner mais se retrouvent confrontées à une réalité difficile. L’objectif de l’association : éloigner ces femmes de la grande précarité et leur redonner sérénité et confiance en elles. Pour cela, Ikambere propose une prise en charge la plus globale possible : hébergement, santé, lien social, formation, insertion…

Elle a notamment développé une offre d’appartements passerelles pour héberger pendant 6 à 24 mois les femmes les plus fragilisées par la maladie. Néanmoins, faute de moyens, ces appartements sont devenus vétustes.

 

Afin d’améliorer les conditions de vie de ces femmes, Ikambere vous sollicite !

Ikambere a déjà récolté 68% de la somme nécessaire (soit 6 832 sur les 10 000 euros espérés, voir le budget détaillé) : c’est beaucoup, mais malheureusement pas encore assez ! Cette campagne de dons solidaires se termine le 15 mars : Ikambere compte encore sur vous !

Grâce au soutien de leur partenaire Qualitel (fonds de dotation pour la qualité de l’habitat), chaque don est doublé : un don de 5 euros, c’est finalement 10 euros reversés à Ikambere !

 

Pour en savoir plus sur cette belle initiative et aider Ikambere à mieux accueillir ces femmes séropositives, c’est par ici : https://www.lespetitespierres.org/heberger-des-femmes-migrantes-et-seropositives